Copenhague – le quartier de Vesterbro

Ça y est, nous y sommes ! Après plusieurs semaines d’attente, nous voilà enfin dans la capitale danoise. Copenhague est une ville que nous rêvions tous les deux de visiter depuis très longtemps. En choisissant une destination pour notre semaine de vacances fin mars, Copenhague est arrivée très rapidement dans la conversation. Nous y avons passé quatre jours, ce qui fait donc quatre articles, un pour chaque quartier visité.

Pour notre première journée nous avons décidé de visiter le quartier de Vesterbro, situé au sud-ouest du centre ville. Autrefois considéré comme le quartier chaud de Copenhague, le Vesterbro était surtout connu pour ses sex shops, ses prostituées et son trafic de drogue. Aujourd’hui, il est devenu l’emblème du Copenhague cool grâce à la réhabilitation du quartier des abattoirs à l’instar du Meatpacking District à New York. On s’attendait donc à y croiser des hordes d’hipsters, des petits cafés cools et du street art à gogo. L’ambiance y est clairement plus alternative que dans le reste de la ville mais nous n’y avons passé que quelques heures en journée, ce qui n’était pas assez pour s’imprégner de la véritable atmosphère du quartier. On avait prévu d’y retourner un soir pour boire un cocktail et dîner mais la fatigue et la flemme nous en ont dissuadé !

GRANOLA

Avant d’attaquer notre visite de la ville, on avait besoin de prendre des forces. On a choisi de prendre un petit-déjeuner roboratif chez Granola, l’un des cafés les plus réputés de la ville. La carte du petit-déjeuner est très fournie et alléchante. On a du mal à choisir car tout nous fait envie mais, pour nous ce jour là, c’étaient oeufs Bénédicte au saumon et tchakchouka, deux plats délicieux et bien copieux. Bien que pris d’assaut par les touristes, l’endroit est très sympa avec son bar art déco et son ambiance vintage aux faux airs d’une brasserie parisienne des années 60.

Granola
Værnedamsvej 5, 1819 Frederiksberg
Tel : +45 31 31 15 36
Notre avis : ♥♥♥  /  Prix : €€€

RUE VAERNESDAMJE

Granola est situé sur Vaernesdamje, une charmante rue à l’ambiance un peu parisienne avec son fromager, son caviste, son boulanger… Cette rue est située à la frontière entre le quartier alternatif de Vesterbro et le très chic quartier de Frederiksberg. Juste en face de Granola, on a bien aimé la boutique de décoration Dora. C’est le genre de magasin où l’on a envie de tout acheter, avant de regarder les prix 😉 A deux pas de là, ne manquez pas l’Hotel Central, le plus petit hôtel de la ville (voire du monde) avec sa chambre unique au-dessus d’un mini café.

DESIGNER ZOO

Nous continuons notre route sur la Vesterbrograde en direction de Designer Zoo, un lieu totalement dédié au design, à la fois boutique,  galerie d’art et atelier. Sur deux étages, on met ici à l’honneur le talent des créateurs danois indépendants. Si le coeur vous en dit, et que votre porte monnaie vous le permet, vous pourrez repartir avec un joli bijou, des céramiques ou même un meuble made in Danemark.

Designer Zoo
1620 v, Vesterbrogade 137, 1620 København
Notre avis : ♥♥  / Prix : €€€

KODBYEN

Pour la suite, direction Kodbyen, le quartier des abattoirs reconverti en un ensemble de restos, bars, boutiques branchées et galleries d’art. L’endroit est plutôt cool, quoi que assez calme en ce lundi midi. On imagine que le quartier doit être bien plus animé le soir et le week-end, surtout aux beaux jours lorsque les terrasses doivent fleurir un peu partout. Parmi les bonnes adresses, on avait repéré Mother pour ses pizzas et BioMio, un bistrot moderne 100% bio.

 PATÉ PATÉ

Pour le déjeuner, on a choisi de s’arrêter chez Paté Paté, le restaurant tendance dont tout le monde parle et que nous avions repéré avant notre départ. C’est le premier restaurant à avoir ouvert à Kodbyen et c’est un peu l’emblème du renouveau du quartier. Ce restaurant/bar à vin à l’ambiance décontractée est connu pour sa longue carte des vins mais aussi pour ses petits plats à picorer. On a choisi de se partager deux assiettes : la langue de porc et la terrine de tête de porc. Dit comme ça, cela semble peu ragoutant mais c’était tout simplement délicieux. On a bien évidemment accompagné le tout d’un bon verre de vin portugais.
En bref, on ne nous avait pas menti, le lieu est aussi beau que les plats sont bons et l’accueil y est top. Autre point positif, le restaurant est ouvert en continu et ferme tard, ce qui est plutôt rare à Copenhague.

Paté Paté
Slagterboderne 1, 1716 København
Tel : +45 39 69 55 57
Notre avis : ♥♥♥  /  Prix : €€€

RUE ISTEDGADE

Dans cette artère principale du quartier, les jolis cafés côtoient les boutiques vintage, les brocantes, les boutiques de design mais aussi… les sex shops. Cette rue insolite vaut le détour, même si l’ambiance doit probablement être un peu plus étrange à la nuit tombée. Malheureusement, nous n’avons pas pu chiner car la plupart des boutiques de brocante étaient fermées le lundi. Sur Saxogade, une rue perpendiculaire, on a bien aimé Normas, un lieu minuscule mais charmant à la fois boutique de décoration et café. Dans la même rue, vous trouverez également un joli fleuriste et une belle boutique pour enfants.

STREET ART 

Même si on trouve du street art un peu partout dans Copenhague, le Vesterbro est le quartier à ne pas manquer si vous êtes, comme moi, fan de street art. Tout les styles sont représentés : du graffiti au collage en passant par des fresques monumentales dont une oeuvre magnifique de l’artiste belge Roa dans la cour d’une école primaire juste en face de Kodbyen. N’hésitez pas à sortir des grand axes pour vous perdre dans de plus petites rues ou à pousser la porte de certains jardins privés car on y trouve toujours de jolies surprises.

On espère que cette découverte du Vesterbro vous a plu. On vous retrouve très vite pour un nouvel article sur Copenhague et la visite d’un nouveau quartier à l’ambiance complètement différente : Tivoli – Slotsholmen – Stroget.